Search
Generic filters
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Lutter contre la traite des personnes par la sensibilisation

La traite des personnes et la migration

La traite des personnes est un crime mondial qui touche des femmes, des hommes et des enfants dans toutes les régions du monde. En termes simples, il s’agit de l’achat et de la vente d’hommes, de femmes et d’enfants à l’intérieur d’un pays et au-delà des frontières afin de les exploiter contre de l’argent. Il existe différents types d’exploitation, notamment le travail forcé et l’exploitation sexuelle.

Une étude réalisée en 2019 par l’initiative Walk Free de la Fondation Minderoo et l’OIM, a examiné le lien entre la migration et l’esclavage moderne, et s’est concentrée sur les migrants les plus vulnérables, et dans quelles circonstances. Se déplacer ou travailler par des voies irrégulières est un facteur qui rend les migrants particulièrement vulnérables à la traite des êtres humains, au travail forcé et à l’esclavage moderne. En outre, les enfants et les adolescents, ainsi que tous les migrants sans papiers, sont parmi les plus vulnérables.

Pour lutter efficacement contre la traite des personnes, il faut des partenariats en matière de prévention, de protection et de poursuites, mais il faut aussi une sensibilisation qui reconnaisse le lien entre la migration sûre et la prévention de la traite des êtres humains.

Prenons par exemple l’histoire de Therietta, une jeune femme nigériane qui est aujourd’hui une bénévole de Migrants comme Messagers (MaM) qui promeut la migration sûre et les alternatives à la migration irrégulière dans sa communauté:

“On m’avait dit que j’irais travailler en Malaisie et que je gagnerais 3 500 USD par mois, mais j’ai fini par être vendue en Libye. En écoutant les conversations de certaines femmes le long du chemin, j’ai compris que tout au long de ce voyage, des gens seraient vendus, comme des objets. Pourquoi vendrait-on des êtres humains ? Est-ce le seul commerce qu’il reste à faire dans le monde ? Je ne savais pas ce qu’était la traite des personnes, je n’en avais entendu parler qu’une fois dans un livre.”

C’est quoi IOM X?

IOM X est le projet de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) visant à encourager la migration sûre et l’action publique pour mettre fin à l’exploitation et à la traite des êtres humains.

IOM X ne se contente pas de sensibiliser l’opinion publique, elle s’efforce de modifier les comportements en appliquant un cadre de communication pour le développement (C4D), fondé sur des données probantes et participatif, pour adapter les messages à ses activités.

Actuellement mise en œuvre en Afrique de l’Ouest par le biais de la campagne WAKA Well, IOM X a été lancée en Asie du Sud-Est en 2014. Les outils et approches du projet ont depuis été utilisés dans le monde entier et sont librement disponibles ici, avec des ressources dans 28 langues différentes!

La sensibilisation fonctionne-t-elle?

Bonne question! Bien que nous ne puissions pas prouver ce qui ne s’est pas produit suite à l’engagement des gens dans la campagne de sensibilisation sur la traite des personnes, nous pouvons examiner les changements dans les connaissances, les attitudes et les comportements prévus qui soutiennent des décisions plus sûres et informées sur la migration. Consultez cet article La sensibilisation fonctionne-t-elle? pour en savoir plus sur l’approche utilisée par l’unité Médias, Communication et Sensibilisation de l’OIM à Dakar pour mesurer l’impact.

3 outils de l’OIM X pour la sensibilisation à la traite des personnes

Vidéo: Qu’est-ce que la traite des personnes?

Cette vidéo animée constitue une bonne introduction à la traite des êtres humains, car elle illustre les trois éléments du processus – l’acte, les moyens et le but – à travers des histoires. Et elle est disponible en 11 langues différentes!

Atelier: IOM X Learn (en anglais)

Il s’agit d’un guide d’atelier prêt à l’emploi pour aider à enseigner aux autres la traite et l’exploitation des personnes. Il a été conçu pour les jeunes de 15 à 25 ans, mais de nombreuses activités peuvent également s’adresser à des participants plus âgés ou plus jeunes. L’organisation d’un atelier à l’aide de ce guide permettra aux participants d’en savoir plus sur la traite des personnes en tant que problème mondial touchant les hommes, les femmes et les enfants, sur ce qui peut être fait pour y mettre fin et sur les facteurs qui rendent une personne plus vulnérable.

Conception participative: Guide practique de la C4D de l’IOM X

Cette guide fournit des conseils pratiques pour la recherche, la conception, la mise en œuvre et le suivi des interventions et campagnes stratégiques de communication pour le développement (C4D), avec des exemples spécifiques aux activités liées à la migration et à la lutte contre la traite des personnes.

Nous serions ravis de savoir si vous avez essayé l’un de ces outils et l’avez trouvé utile! Vous pouvez nous réjoindre à [email protected].

Articles similaires

Conseils et outils de la C4D Academy
Lutter contre la traite des personnes par...
Utilisation de l’art mural pour promouvoir une...

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. By using our website, you agree to our use of cookies.